Swetlana Meermann-Muret
se trouve à la confluence des trois cultures russe, allemande et française. Chacune d’elles interviendra successivement au cours de sa vie et la pianiste saura les intégrer et les faire cohabiter pour mieux servir son Art: La Musique.
De ses racines elle cultive le meilleur et son héritage musical conjugue idéalement un engagement expressif typiquement russe, une rigueur analytique alliée à un imaginaire débordant caractéristique de sa nature germanique, et une liberté d’esprit «à la française» où la légèreté de ton se pare parfois d’un soupçon d’ironie.
Swetlana Meermann-Muret a pu ainsi saisir au mieux les musiques de chaque pays auquel elle appartient, en apprenant Rachmaninov en Russie, Bach en Allemagne et Ravel en France.
Ses talents musicaux s’expriment sous de multiples facettes que ce soit sur la scène internationale en qualité de soliste, de chambriste ou d’accompagnatrice, ou au niveau pédagogique.
Musicienne recherchée pour sa finesse et sa sensibilité, elle aborde au concert un immense répertoire allant de la Musique Baroque à la Musique Contemporaine.
Elle aime faire découvrir à son public certains répertoires encore peu fréquentés et il n’est pas rare qu’elle parsème ses concerts et récitals d’œuvres de compositeurs encore trop injustement négligés tels que Lyadov, Chedrin, Medtner, Gavrilin ou Lekeu. Il est d’ailleurs significatif que son premier enregistrement CD de 2005 comportait une œuvre de Rodion Chedrin (1932) à côté de compositions célèbres de Scarlatti, Chopin et Scriabin.

En savoir plus ...